FABRIQUER SA CIRE D EPILATION

Posté par fairefacealacrise le 17 février 2011

Et voila quelques exemples de recette de cire, je n’ai pas testé ces cires car je ne suis vraiment pas douée lorsqu’il faut utiliser la cire lol, j’en met partout sauf sur l’endroit à épiler MDR

  

-         3 cuillères à café de sucre, 1 cuillère à café d’eau, le jus d’un demi-citron, 1 cuillère à café de miel
Faire chauffer tous les ingrédients à feu doux dans une casserole
Dès l’obtention d’une
pâte liquide couleur caramel, l’étaler sur une surface plane.
Attendre quelques minutes que la
pâte durcisse, puis former une boule avec celle-ci.
Passer cette boule de cire à épiler sur les parties à traiter, en privilégiant les petites surfaces Source
http://www.trucsdegrandmere.com/cosmetique/fabriquer-propre-cire-epiler.html

-         le jus de 2 citrons , 10 morceaux de sucre , 1 cs de miel                                     

      Mélangez les ingrédients dans une petite casserole et faites chauffer tout doucement pour les faire fondre. Continuez sur feu moyen jusqu’à ce que cela prenne une couleur de caramel blond. Prenez une petite boule de cire, laissez-la refroidir un tout petit peu puis étalez-la sur une petite zone à épiler. Attendez quelques instants puis soulevez un coin avec l’ongle et tirez dessus d’un coup sec, dans le sens inverse de la pousse du poil. Recommencez jusqu’à ce que la petite boule de cire soit trop dure, puis prenez une autre petite boule dans la casserole et malaxez-la avec vos mains avant de recommencer. Si l’ensemble est trop dure, quelques secondes au micro-onde peut suffire à la rendre malaxable à nouveau. Vous pouvez parfumer l’ensemble avec de l’eau de fleur d’oranger ou de l’huile essentielle de lavande. Source http://www.maviebio.com/Cire-au-miel-pour-epilation

-         2 tasses de sucre, ¼ de tasse de jus de citron, ¼ de tasse d’eau  

      Mélanger tous les ingrédients dans une casserole, porter à ébullition (température idéale: 109°C) et laisser bouillir pendant 10 minutes en remuant constamment. Réduire l’intensité et laisser mijoter à petit feu pendant cinq minutes, jusqu’à ce que le mélange ait bien épaissi (il devrait avoir la texture et la couleur du caramel.) Retirer la casserole du feu et laisser refroidir le tout quelques minutes (conseil: tester la température du mélange sur le poignet avant de l’appliquer sur le corps!). Étaler une généreuse couche de mélange au sucre sur la zone à épiler en suivant le sens de la pousse du poil. Truc de pro: les bandes seront plus faciles à retirer si leurs extrémités sont arrondies. Une fois le mélange au sucre refroidi, tendre la peau d’une main, agripper la bande de sucre de l’autre et tirer d’un coup sec dans le sens inverse de la pousse du poil. Conserver le reste du mélange épilatoire dans un contenant résistant à la chaleur. Il pourra être réchauffé à la prochaine séance d’épilation source http://www.radins.com/conseils/cire-epilatoire-presque-gratuite_1355.html 

-         2 verres de sucre en poudre (environ 50g), Un demi verre d’eau (environ 15cl), Le jus d’un demi citron, Une cuiller à soupe de miel

      Disposez le sucre et l’eau dans une casserole, mélangez et faites caraméliser à feu doux. Lorsque le caramel blondit, versez-en une gouttelette sur votre plan de travail : si elle a une forme bombée et que vous pouvez la prendre entre les doigts et la presser, c’est signe qu’elle est prête à être utilisée. A ce moment, ajoutez quelques gouttes du jus de citron et le miel. Mélangez bien ! Versez ensuite la préparation sur un plan de travail propre et lisse (de préférence en céramique) et laissez la pâte refroidir ni trop ni trop peu (elle doit être à la température du corps, environ 37°). Confectionnez ensuite une boule de ce caramel et pétrissez-la pour la conserver souple et assez collante. Source http://www.orientale.fr/page_1116_fr_10229_Recette-de-la-cire-a-epiler.htm

Laisser un commentaire

 

www.ziga2011 |
Gala Vendémiaire |
Concept Valley Caraïbes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | greenmarketing
| CFDT SNCF Languedoc Roussillon
| Marc Champel