depenser en gagnant de l’argent

Posté par fairefacealacrise le 18 mars 2013

je viens de trouver une super astuce

depenser en gagnant de l’argent

le principe est simple, vous passez par un site « intermediaire » afin de faire vos achats et ensuite entre 2 et 40% de vos acahats est cumulé .

je vous propose donc mon parrainage

cliquez sur le lien

http://fr.igraal.com/#parrain=emilyemi1

 

 

Pour attirer la clientèle, des sites web remboursent aux consommateurs une partie de leurs achats réalisés sur internet. Le système, appelé « cash back » (traduction : « paiement en retour ») participe à améliorer le pouvoir d’achat ou à épargner. Encore faut-il l’utiliser à bon escient. Mode d’emploi.

Jusqu’à 40 % du prix d’achat remboursé

Très populaire aux États-Unis et au Royaume-Uni, le cash back fait de plus en plus d’adeptes en France. Au lieu d’acheter directement un article sur un site commercial, l’internaute s’inscrit gratuitement sur un portail de cash back. En guise de bienvenue, un bonus de quelques euros lui est souvent attribué. Après avoir vérifié que le commerçant qui l’intéresse est bien partenaire et que la remise proposée est intéressante, le consommateur passe commande. Une fois ses achats effectués, une partie du montant de ses dépenses lui est reversé.

<iframe src=’http://fr.adserver.yahoo.com/a?f=1185083691&p=frfin2010&l=LREC&c=sr&bg=white&site-country=fr&no_expandable=1′ width=270 height=600 marginwidth=0 marginheight=0 hspace=0 vspace=0 frameborder=1 scrolling=no></iframe>

Choisir sa pub
<a href= »http://clicks.beap.bc.yahoo.com/yc/YnY9MS4wLjAmYnM9KDE1dnI5Yjk4OChnaWQkY2VnRE96YzNMakpwakpjaFVRempBUTNqT1RBdU5WRkd3WV9fXzhDdyxzdCQxMzYzNTkxNTY3NzkxODIyLHNpJDMxODkwMzIsc3AkMTE4NTA4MzY5MSxjciQyMjgwMTk5NTMyLHYkMi4wLGFpZCRnTDJHeFUzdXZJby0sY3QkMjUseWJ4JFJJSndYTGVBWDhXTWlvTnVneWdWRlEsYmkkMTAxMjg3NTMyLHIkMSxyZCQxYzB0OWczZm0pKQ/2/*http://global.ard.yahoo.com/SIG=15ike5jtk/M=999999.999999.999999.999999/D=yahoo/S=1185083691:LREC/Y=FR/EXP=1363598767/L=cegDOzc3LjJpjJchUQzjAQ3jOTAuNVFGwY___8Cw/B=gL2GxU3uvIo-/J=1363591567843785/K=l_fVm085TR1DcMXVRBuorA/A=2177597949039139661/R=1/X=6/SIG=155pbf6tf/*https://str.adinterax.com/re/yahoo_europe%2CLEO-Facilite-Tablette-300×600%2CC%3DING_OPSM_Monnaie_Time%2CP%3DYAHOO%2CA%3DING%2CL%3DFrance/0/0/tc%2Cc%3Anoscript/DART »><img src= »https://str.adinterax.com/re/yahoo_europe%2CLEO-Facilite-Tablette-300×600%2CC%3DING_OPSM_Monnaie_Time%2CP%3DYAHOO%2CA%3DING%2CL%3DFrance/0/0/in%2Cti/https://s.yimg.com/nw/customer/yahoo_europe/176/LREC-LEO-Facilite-270×540-gif.gif%3Fadxq%3D1362045631″ border=0></a>

depenser en gagnant de l'argent  dans acheter moins chers

publicité

Généralement, le client récupère de 2 à 40 % des montants dépensés, par chèque ou par virement sur un compte bancaire. Seul bémol : l’argent n’est disponible qu’une fois un seuil minimum atteint, allant de 3 à 100 €.

Parmi les sites de cash-back les plus connus, on peut citer : Igraal. Ce dernier portail est original car il permet aux parents de placer le remboursement de la commission (6% de l’achat, en moyenne) sur un livret d’épargne rémunéré, ouvert au nom de son enfant, notamment chez ING direct. C’est donc un moyen simple de mettre de l’argent de côté pour son enfant qui disposera des fonds, dès l’âge de 16 ans.

Cumulez cash back, codes promo et bons de réductions !

Alimentation, cosmétique, vin, billets d’avion, séjours, décoration, vêtements, électroménager… Le panel des sites marchands, partenaires des plateformes de cashback, est très large. Certains d’entre eux comptent près de 2 000 références, parmi lesquelles Amazon, Auchan, Carrefour, Fnac, Hertz, La Redoute, Priceminister, SNCF…

La plupart des sites de cash back permettent de cumuler les bons de réductions et les codes promos disponibles sur des boutiques en ligne. En multipliant ces avantages, le client peut gagner 10%, voire même plus sur son achat. Autre astuce : parrainer son entourage. À chaque fois que les filleuls de l’utilisateur du cash back passent des commandes, le parrain est crédité d’un pourcentage de leurs gains.

Acheter pour encaisser, pas pour s’endetter

Attention cependant à ne pas succomber à tous les coupons de réductions alléchants et à ne pas surconsommer dans le but de franchir le seuil de rémunération.

Le cash back, il ne faut pas l’oublier, est avant tout un outil marketing utilisé par les marchands pour doper leurs ventes. Il faut donc garder à l’esprit que l’objectif est de faire de bonnes affaires, lorsque le consommateur a un besoin spécifique (remplacement d’un lave-linge, fournitures scolaires à la rentrée) ou pour tout achat important à effectuer. Pour les dépenses plus légères, les familles peuvent privilégier des solutions telles que Capital Koala, qui alimente le compte épargne d’un enfant au lieu d’un remboursement, ou Futureo qui place les sommes obtenues sur un contrat d’assurance vie destiné à se constituer un capital pour la retraite.

source http://www.yahoo.monnaietime.fr/2013/03/15/gagner-de-largent-en-depensant-avec-le-cashback/

 

 

 

Publié dans acheter moins chers, faire ses achats sur internet, gagner un peu de sous pour arrondir les fins de mois, reduire ses factures, vacances | Pas de Commentaire »

transformer afin de ne plus jeter

Posté par fairefacealacrise le 25 février 2013

l’idée de cette article m’est venue lors de mon demenagement et mon envie de changer de style de deco.

malheureusement le budget n’etait pas la, et j’en ai marre de jeter, donner ou vendre pour quelques pieces ce dont je ne veux plus.

 

j’ai donc decide de réutiliser tout ce que je ne voulais plus, ex:

- un grand tableau avec une photo de Londres qui ne me plaisait plus, un coup de peinture pour tableau craie et ma fille se retrouve avec un immense tableau comme a l’école.

- une suspension marron, mais je ne voulais plus de marron chez moi, rien de plus simple que prendre le reste de la peinture de la chambre, le repeindre, y coller un peu de dentelle et le voila transformé.

-ne jetez plus vos boites a chaussure mais customisez les afin d’y ranger les jouets de vos enfants.

- des caches pots tout simple qui ne me plaisait plus, idem avec le reste de la peinture et ma dentelle

- les boites de lait de mon fils se sont transfomées en magnifique boite de rangement-

- les lampes de chevets, se sont retrouvées customisées

 

et si jamais vous avez la fibre artistique, vendez ce que vous fabriquez afin d’arrondir les fins de mois difficiles.

 

n’hesitez pas a me demander mes autres idées de creations, un blog est en cours de création a ce sujet.

 

bonne creation a tous

 

 

transformer afin de ne plus jeter  dans astuces maisons 20121213_175228-225x30020130208_122517-225x300 dans bebe20130208_122509-300x225 dans enfants20121203_214714-225x300 dans fabriquer vous meme

Publié dans astuces maisons, bebe, enfants, fabriquer vous meme, gagner un peu de sous pour arrondir les fins de mois, reduire ses factures, Reutiliser, recycler, seconde vie | Pas de Commentaire »

LOUER DES AFFAIRES PERSONNELLES

Posté par fairefacealacrise le 23 février 2011

Les fins de mois sont difficiles ? Voici une solution pour « mettre du beurre dans les épinards » facilement et sans risque : louer les objets dont on se sert peu ou les cadeaux qui ne plaisent pas sans fâcher celui qui les a offerts ! De quoi s’assurer un complément de revenus parfois non négligeable.

De quoi s’agit-il ?

Zilok est un site de location entre particuliers, créé le 2 octobre 2007, qui fonctionne sur le principe de Priceminister, sauf qu’il s’agit de location et non de vente de biens. L’idée est donc de « monétiser » des objets qui dorment au fond des placards ou du grenier dont on se sert peu ou plus du tout et permettre de louer à un coût moindre par rapport à des loueurs professionnels des objets de toute nature. Le site est donc une plate-forme d’offres et de demandes de locations de biens, géolocalisées.

Combien peut-on gagner de l’argent ?Le site lui même fournit quelques exemples de gains. Ainsi, Charlotte a gagné 250 euros en deux mois en louant une poussette et un lit parapluie, un autre abonné 320 euros en deux mois avec un appareil photo numérique réflex, un autre 30 euros en un week-end en louant sa console de jeux !

 

D’autres témoignagnes dans diverses émissions télévisées qui ont consacré un reportage à Zilok (Capital sur M6, C’est notre affaire sur France5, Combien ça coûte ? sur TF1…) attestent de gains pouvant aller jusqu’à 1500 euros par mois pour cet agriculteur retraité qui propose à la location des objets de jardinage et de bricolage.

Certains particuliers réussissent en quelques mois à amortir complètement le prix d’achat de l’objet et même à gagner de l’argent avec. Ainsi, un vidéo projecteur acheté 800 euros aura rapporté 1400 euros en un an à son propriétaire! Pour certains, il s’agit même d’un vrai business!

Que peut-on louer ?A priori tout. Le site propose à la location tout type d’ojets, hormis les biens immobiliers (sauf les locations de salles et les locations de vacances). Sont également exclues, pour le moment, les prestations de services car cela implique la rédaction d’un contrat de travail. Tout y passe, matériel de bricolage, de jardinage, articles de sport, de puériculture, mobilier, instruments de musique, matériel high-tech (ordinateurs, appareils photos, ipod…), équipements audiovisuels, valises, vêtements (robes de mariée, robes de soirées, smoking, sacs…), objets de luxe, matériel électro-ménager (crêpière, raclette, friteuse…), jeux vidéo, livres, véhicules… et même des objets insolites par exemple, une yourte mongole, la voiture de Starsky et Hutch ou un poney pour tondre la pelouse !

Comment ça fonctionne ?Il suffit de s’inscrire sur le site gratuitement et de proposer des objets à la location en les décrivant et en proposant des photos. il faut ensuite déterminer le prix de la location et le montant de la caution, la durée de la location et la disponibilité du produit.

Une fois l’annonce parue, d’éventuels loueurs vous contactent pour louer le bien en question.

Au moment de la location, un contrat de location type est proposé par le site, il suffit de l’imprimer et de le signer (loueur et locataire).

Combien ça coûte ?

Pour celui qui loue, le montant de la commission retenue par le site est de 10% du prix, auquel s’ajoute le montant de l’assurance qui dépend du montant de la caution (valeur de l’objet).

Y a-t-il des risques ?A priori, non car pour toute location une caution est demandée par celui qui loue et donc si le bien n’est pas restitué ou abîmé, elle peut être retenue. En plus, chaque location est obligatoirement assurée, donc si le bien est volé, détruit, détérioré pendant la location, l’assurance indemnisera le propriétaire.

A noter que pour les locations de véhicule, Zilok impose une assurance spécifique qui couvre le locataire pour la durée de la location. En cas de sinistre, même responsable du locataire, le bonus du propriétaire n’est pas impacté.

A noter que les gains réalisés en louant sont bien évidemment totalement légaux mais il ne faut pas oublier de déclarer au fisc les sommes perçues !

Louer ses objets est donc un bon moyen de gagner de l’argent, de manière simple. C’est une méthode en plein boum : Zilok propose actuellement 170 000 objets à la location, 5000 biens y sont loués chaque mois. Et le site compte plus de 10 000 connexions par mois.

Pour des informations plus détaillées, rendez-vous sur le site de Zilok

SOURCE http://www.suite101.fr/content/gagner-de-largent-avec-la-location-dobjets-entre-particuliers-a20236

Publié dans astuces maisons, gagner un peu de sous pour arrondir les fins de mois | Pas de Commentaire »

VENDEZ VOS BONS PETITS PLATS

Posté par fairefacealacrise le 18 février 2011

il existe un site internet, où il est possible de vendre des parts de ses petits plats mijotés avec amour.

suivez le lien http://www.super-marmite.com/meals

Publié dans astuces maisons, en cuisine, gagner un peu de sous pour arrondir les fins de mois | Pas de Commentaire »

VENDEZ SUR INTERNET

Posté par fairefacealacrise le 18 février 2011

Pour ceux que les vide-greniers n’attirent pas, il existe plusieurs alternatives bien pratiques sur Internet. Soit par le biais d’enchères comme sur ebay, soit à un prix que vous fixez vous-même comme c’est le cas sur un site comme Priceminister. Pour pouvoir y vendre, il suffit de s’inscrire et de créer une fiche de présentation du produit avec photos. Une fois l’annonce validée, vous attendez qu’un acheteur se manifeste.

Utiliser un site de vente aux enchères : le cas d’Ebay

Sur un site d’enchères, vous devez d’abord inscrire l’objet que vous souhaitez vendre. Ensuite, il suffit de sélectionner une catégorie dans laquelle l’article sera affiché et de renseigner son descriptif. 

Si c’est la première fois, pour crédibiliser votre vente, vous pouvez demander à être soumis à une vérification, par téléphone ou voie postale. Ce qui permet de rassurer les acheteurs. 

Jusqu’alors, ebay se contentait de demander les mails des vendeurs dits professionnels, autrement dit ceux qui vendent des produits pour plus de 2 000 euros par mois, sur trois mois d’affilée au moins. Or, depuis le 11 août, eBay France vérifie le statut des vendeurs professionnels, en réclamant leurs coordonnées, ainsi que la preuve de l’identité du dirigeant et l’inscription au registre du commerce et des sociétés.

Une fois toutes ces formalités accomplies, vous fixez un prix de départ puis ce sont aux acheteurs potentiels de jouer : celui qui propose le meilleur prix dans le temps imparti remporte l’enchère et achète le produit. Notez que vous pouvez dès le départ fixer un prix de réserve en-dessous duquel vous refusez de vendre.

Et si vous craignez de vous faire rouler dans la farine avec le paiement, le système utilisé sur ebay, Paypal, sécurise l’opération. Vous ne renseignez  vos coordonnées financières qu’une seule fois au moment ou vous créez votre compte. Ensuite, votre adresse e-mail suffira pour effectuer vos opérations sur le site. L’échange ne se fait que si le compte de votre acheteur dispose de la somme d’argent. Autre possibilité pour les objets volumineux ou dont la valeur est élevée : le paiement à la réception quand l’acquéreur vient chercher le produit.

Néanmoins, sachez que, pour toute proposition de vente de produit, vous devez payer des frais d’insertion (de 0,20 à 3,90 euros en fonction de l’article) et une commission sur la vente. Cette dernière est fixée à 5,25 % du prix final pour un article inférieur à 50 euros. Pour un objet supérieur à 1 000 euros, une commission de 1,5 % s’applique sur la proportion du prix de vente qui dépasse 1 000 euros. A cela, il faut ajouter une commisssion fixe de 38,50 euros. Mais toutes ces régles sont appelées à évoluer à partir du 25 septembre. En ce qui concerne les frais d’insertion, les tarifs seront fixes et s’établiront à 50 centimes.

La vente classique sur Internet

Il existe d’autres sites où vous pouvez vendre vos objets à des particuliers, sans passer par un système d’enchères. Dans ce cas, le client paye sur le site, comme chez n’importe quel marchand en ligne. Une fois le règlement enregistré, le vendeur envoie le colis à l’acheteur. Ensuite seulement, le site, par exemple PriceMinister, reverse le fruit de la vente au vendeur en prélevant une commission. A la différence de Paypal sur Ebay, il faut ici fournir ses cordonnées bancaires à chaque transaction.

Horsmis cet aspect, le processus d’inscription est le même : vous vous identifiez, faites figurer votre produit dans une catégorie et fixez le prix du bien.

SOURCE http://www.linternaute.com/argent/magazine/dossier/10-pistes-pour-arrondir-ses-fins-de-mois/vendre-sur-un-site-internet.shtml

Publié dans astuces maisons, gagner un peu de sous pour arrondir les fins de mois | Pas de Commentaire »

VENDEZ DANS LES VIDES GRENIERS

Posté par fairefacealacrise le 18 février 2011

Vous entassez chez vous de vieux objets et des meubles qui ne vous sont plus d’aucune utilité ? Peut-être pourront-ils trouver acquéreur.  Le vide-grenier est l’endroit idéal pour aller à leur rencontre. Vous trouverez sans peine une manifestation de ce type près de chez vous, tant le phénomène a pris de l’ampleur ces dernières années.  Le plus souvent, ils sont organisés par des associations ou des mairies. Pour être tenu au courant, consultez régulièrement la presse locale ou les affiches chez les commerçants.

La location d’un emplacement coûte de 3 à 7 euros du mètre carré en province et environ 10 euros en région parisienne. Attention, vous ne pouvez pas multiplier votre participation à ces manifestations : la loi limite à deux vides-greniers par an et par personne, et à la condition qu’ils soient dans votre ville ou votre groupement de communes !

Pour que la vente soit fructueuse, il est important d’arriver très tôt afin d’être bien placés et surtout être prêt très vite. Les premières minutes attirent souvent des professionnels de la brocante. Et si l’un d’eux s’intéresse à votre marchandise, ne cédez pas à l’euphorie en bradant votre bien. Le mieux est de ne pas proposer de prix. Demandez plutôt combien le client en veut et n’hésitez pas à demander plus. S’il se montre vraiment intéressé, il s’alignera sur ce prix.

En revanche, pour les particuliers qui se succèderont tout au long de la journée, mettez de petites étiquettes avec les prix, et préparez-vous à faire une ristourne si un acheteur vous prend plusieurs objets.

SOURCE http://www.linternaute.com/argent/magazine/dossier/10-pistes-pour-arrondir-ses-fins-de-mois/vendre-dans-un-vide-grenier.shtml

RETROUVEZ LES LISTES DE VIDE GRENIER ICI : vide-greniers.org/

Publié dans astuces maisons, gagner un peu de sous pour arrondir les fins de mois | Pas de Commentaire »

PRODUIRE ET VENDRE SON ELECTRICITE

Posté par fairefacealacrise le 18 février 2011

Pour compléter vos revenus, vous pouvez envisager de vendre de l’électricité. Vous ne le savez peut-être pas, mais la loi impose à Electricité de France (EDF) de racheter la production fabriquée par les particuliers qui ne la consomment pas. Si vous produisez de l’électricité avec une éolienne, vous pouvez compter sur une base de 8,38 centimes d’euro par kWh transmis à EDF. Ainsi, une éolienne produisant 10 000 kWh/an, permet de percevoir 838 euros. Pour ce type d’installation, la durée du contrat avec EDF est fixée à 15 ans, période pendant laquelle vous continuez à bénéficier de ce tarif.

Et si vous avez décidé de vous équiper en panneaux solaires, le tarif de rachat est fixé à 30 centimes d’euro par kWh et vous pouvez également bénéficier d’une prime supplémentaires de 25 centimes d’euro par kWh. Une condition : les panneaux doivent occuper une fonction technique ou architecturale essentielle à l’acte de construction de votre habitation. Au total, un panneau de 20 m², produisant en moyenne 2 000 kWh/an, peut rapporter jusqu’à 1 100 euros de rente annuelle. Pour les panneaux solaires, la durée du contrat d’achat est fixée à 20 ans.

Comment s’y prendre ?

Pour produire son électricité, il vous faudra d’abord investir dans des installations spécifiques qui ont un coût. Pour une éolienne, il faut compter environ 1 000 euros par kWh de puissance. Mais tout dépend du nombre d’heures de vent dans l’année. Ainsi, pour produire 10 000 kWh annuels, il vous faudra une éolienne d’environ 6 kWh de puissance. Soit un montant de 6 000 euros à l’achat qui vous rapporteront 838 euros par an si vous vendez la totalité de votre production à EDF. Enfin, une éolienne procure un avantage fiscal. En effet, sur votre déclaration, vous pouvez déduire 50 % de son prix d’acquisition.  

Pour des panneaux solaires, il faut compter entre 20 000 et 25 000 euros. A cela il faudra ajouter entre 4 000 et 8 000 euros pour un chauffe-eau solaire, et entre 7 000 et 13 000 euros pour l’installation d’une pompe à chaleur. Il s’agit donc d’un investissement à long terme car votre installation ne s’amortit qu’au fil des versements d’EDF. Notez tout de même que, depuis le 1er juillet 2006, ce type d’investissement est devenu plus avantageux. En effet, si vous équipez votre résidence principale, vous avez droit à un crédit d’impôt de 50 % sur le coût du matériel.

Enfin, sachez qu’EDF met des experts à votre disposition, capables de vous fournir des conseils sur l’intégration des installations dans votre habitation.

SOURCE http://www.linternaute.com/argent/magazine/dossier/10-pistes-pour-arrondir-ses-fins-de-mois/produire-et-vendre-son-electricite.shtml

Publié dans astuces maisons, gagner un peu de sous pour arrondir les fins de mois | Pas de Commentaire »

METTEZ UN PANNEAU PUBLICITAIRE DANS VOTRE TERRAIN

Posté par fairefacealacrise le 18 février 2011

Si vous êtes propriétaire de votre maison, vous pouvez louer votre toit, un mur ou votre terrain afin d’accueillir un panneau publicitaire. En fonction du trafic routier, de la visibilité du panneau et de la taille de l’agglomération, vous pourrez obtenir un loyer fixe ou variable s’échelonnant de 100 à 1 500 euros par an, pour une durée renouvelable de six ans. Les contrats de location, rarement inférieurs à cette durée, assure une rentabilité suffisante des investissements engagés.

En optant pour un loyer variable, votre revenu sera lié au nombre de campagnes publicitaires relayées sur le panneau par tranche de sept jours. Faites ce choix si l’emplacement est de très bonne qualité et donc susceptible d’être attractif pour les annonceurs. Autrement, mieux vaut accepter un loyer fixe, même si vous risquez de percevoir une rente moins importante.

Les principaux groupes d’affichage disposent de services dédiés pour de telles demandes. Avant d’effectuer cette démarche, nous vous conseillons de vous adresser aux services de l’urbanisme de votre commune pour connaître les règles qui s’appliquent. Ensuite, dès qu’il vous donne son accord, l’afficheur prend en charge toute la procédure liée à l’installation et la gestion du panneau : la conformité du panneau

SOURCE http://www.linternaute.com/argent/magazine/dossier/10-pistes-pour-arrondir-ses-fins-de-mois/autoriser-la-publicite-sur-son-terrain-ou-sa-voiture.shtml

Publié dans astuces maisons, gagner un peu de sous pour arrondir les fins de mois | Pas de Commentaire »

SCANNEZ VOS COURSES

Posté par fairefacealacrise le 18 février 2011

La société Nielsen est sans nul doute l’une des toutes premières sociétés mondiales dans les études marketing. Elle travaille et propose ses services dans plus de 100 pays. Son métier consiste en l’analyse des marchés ainsi que l’attitude et  le comportement des consommateurs.

Elle vous propose de devenir membre du panel de consommateur Nielsen.
En étudiant les différents marchés dans le monde, Nielsen  fournit des analyses aux producteurs  et fournisseurs de biens et services, s’ assurant ainsi que la voix des consommateurs est entendue.

Panel Homescan

En rejoignant le panel de consommateurs Nielsen, vous aurez la possibilité d’influencer les produits que vous voyez dans les rayons de vos magasins lorsque vous faites vos achats et de gagner des cadeaux.

Une collaboration facile et gratuite. Nielsen envoie à chaque panéliste un lecteur Homescan qui vous permettra de scanner les codes barres sur les produits que vous achetez.

Cela prend seulement quelques minutes de scanner vos achats avant de les ranger. Puis, une fois par semaine, le lecteur Homescan transmet à Nielsen vos données d’achats. (Totalement gratuit pour vous)

Un grand choix de cadeaux est proposé par Nielsen pour vous remercier de votre collaboration.

Vous transmettez des informations : vous gagnez des points cadeaux. Ces points sont échangeables contre les cadeaux de leur catalogue.

Gratuit

Le scanner, les appels téléphoniques ainsi que tout le matériel est gratuit. Vosu n’aurez jamais rien à payer ou à acheter quoi que ce soit avec le programme Homescan de Nielsen.

Facile

En tant que panéliste, vous recevrez un lecteur de code barres que vous garderez tant que vous participerez activement au panel. A chaque fois que vous ou un membre de votre foyer achètera quelque chose, vous utiliserez le lecteur Homescan pour scanner tous les codes barres sur vos produits.

Vous n’avez rien à payer pour le transfert des données.

Cadeaux

En tant que panéliste, vous gagnerez des points cadeaux en échange de la transmission de vos codes barres. A tout moment, vous pourrez échanger vos points contre des cadeaux se trouvant dans leur catalogue cadeaux.  Que ce soit de l’électroménager, des produits pour votre maison, des jeux ou jouet,…..  vous trouverez le cadeau parfait dans leur catalogue.

Le plus vous resterez dans le panel, le plus de points vous gagnerez ! La plupart de leurs panélistes font parti du panel depuis plusieurs années. Je suis d’ailleurs paneliste chez eux depuis 2 ans

Publié dans astuces maisons, gagner un peu de sous pour arrondir les fins de mois | 2 Commentaires »

FABRIQUER DES FRIANDISES POUR LAPIN

Posté par fairefacealacrise le 18 février 2011

Les drops sont des petites friandises, généralement pour lapins, que l’on trouve en animalerie pour la modique somme de 4€ le petit paquet d’une vingtaine ou d’une trentaine de drops.

Les rats domestiques raffolent de ces petits drops… Je vous propose la recette pour leur en préparer vous-même à moindre coût ! Succès garanti )

Cette recette n’est pas la mienne, je l’ai reprise d’un sujet sur SRFA, posté par Mykeul.

Comptez 15 minutes de préparation et 30 minutes de cuisson.

Matériel pour 100g de drops (environ 60)

drops-paratsite-002.jpg

  • Un yaourt nature, aromatisé ou un fromage blanc
  • De la farine
  • Un arôme si votre yaourt est nature : confiture, miel, velouté de légumes, cube de bouillon, etc.
  • Une douille ou un sac de congélation alimentaire
  • Du papier sulfurisé
  • Un bol
  • Un four avec une plaque de cuisson

Préparation

  1. Verser le contenu du yaourt dans le bol
  2. Remplir le pot de yaourt de farine puis verser la farine petit à petit, en remuant le mélange délicatement drops-paratsite-003.jpg
  3. Si votre yaourt est nature, ajouter l’équivalent d’une cuillère à café d’arôme dans votre mélange et remuer. Le mélange obtenu doit être pâteux et collant (si vous retournez le bol, le mélange doit resté collé au fond du bol). N’hésitez pas à ajouter de la farine s’il le faut.
  4. Préparer la plaque de cuisson en la recouvrant de papier sulfurisé, puis faites préchauffer votre four à 160°C.
  5. Verser le contenu du bol dans la douille ou dans le sac de congélation. Si vous utilisez un sac de congélation (comme sur la photo), il vous faudra couper une extrémité du sac avec des ciseaux : plus le trou sera grand, plus gros seront les drops. Je vous conseille pour ma part de faire un petit trou.

    drops-paratsite-004.jpg drops-paratsite-005.jpg
  6. Remplir la plaque de cuisson avec des petits tas du mélange obtenu.
    drops-paratsite-006.jpg
  7. Faire cuire pendant une demie-heure à 160°C.
  8. Une fois la cuisson terminée, sortez la plaque et laissez refroidir vos drops à l’air libre (très important, c’est ce qui permettra de les laisser durcir).
    drops-paratsite-007.jpg

Conservation, utilisation et péremption

Conservez vos drops dans une boite en métal ou une boite hermétique. Ils se conservent très bien pendant un mois, au-delà, je ne sais pas, mais je vous déconseille très fortement de les garder plus longtemps.

J’en donne deux par jour à chacun de mes rats, après chaque sortie. Ca me permet de les faire rentrer dans leur cage sans qu’ils râlent, et de les gâter !

N’oubliez pas que les drops sont des friandises et non pas un complément alimentaire, ils sont à donner avec parcimonie )

SOURCE http://www.paratsite.fr/rat-domestique-brico-miam/cuisine-drops/

Publié dans animaux, astuces maisons, fabriquer vous meme | 3 Commentaires »

123
 

www.ziga2011 |
Gala Vendémiaire |
Concept Valley Caraïbes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | greenmarketing
| CFDT SNCF Languedoc Roussillon
| Marc Champel